e-santé naturelle

Capital santé sous influence naturelle

Phytothérapie

La médecine des plantes

Efficace, naturelle, écologique, économique !

C’est en 1986 que la phytothérapie a été officiellement reconnue par le ministère de la santé comme une médecine à part entière, la science ayant pu analyser avec précision les principes actifs majeurs contenus dans les plantes et faire définitivement la preuve de leur efficacité réelle. Ses bienfaits sont incontestables pour la santé ; elle est entrée dans notre vie de tous les jours !

Faire le choix de la phytothérapie

Le choix de la phytothérapie ne consiste pas uniquement à remplacer, le cas échéant, une molécule de synthèse par une molécule naturelle. Il faudra considérer le terrain, l’hygiène de vie, l’alimentation, afin d’avoir une action globale positive sur la santé et non la simple normalisation d’une analyse ou la disparition d’une douleur.

Place aux médicaments santé

On oppose souvent les médicaments « classiques », « chimiques » à la phytothérapie. Il y a pourtant une place pour chacune d’elles dans l’arsenal thérapeutique dont nous disposons aujourd’hui. S’il est vrai que la pharmacie « classique » a occupé pendant près d’un siècle le devant de la scène, du fait des résultats qu’elle a permis d’obtenir dans de nombreux domaines, elle a pourtant peu à peu laissé apparaître des effets secondaires indésirables, parfois même néfastes qui incitent aujourd’hui à la prudence. Voilà pourquoi, on pourrait parler de deux types de médicaments. Les médicaments « de maladie » dont l’action rapide et puissante doit aider à guérir d’une forte affection momentanée et les médicaments de « santé », fruits de la phytothérapie. Leur rôle : proposer des traitements de fond dont l’action plus douce vous aidera à prévenir les maladies et à traiter des problèmes chroniques tels que l’arthrose ou l’insomnie, par exemple. Pour cela, la phytothérapie agit en profondeur, sans agresser l’organisme et en stimulant ses défenses plutôt que de se substituer à elles. Elle apparaît d’autre part, comme la réponse idéale aux « maladies du siècle » qui caractérisent notre société, comme le stress, la perte de sommeil ou la prise de poids. Résultat : une action plus efficace, durable et surtout dépourvue d’effets secondaires.

Infusion, décoction, macération, teinture mère, macérât, EPS…

La phyto revient en force… et sous toutes ses formes…

Les plantes sont riches en minéraux et en oligo-éléments. Leurs vertus thérapeutiques sont dues aux principes actifs localisés dans leurs différents organes : feuilles, fruits, fleurs, racines, rhizomes…

En phytothérapie, on utilise la plante sous toutes ses formes galéniques : infusion, décoction, macération, gélule, teinture mère, macérât glycériné, EPS…

  • Infusion (feuilles, fleurs, graines)

Verser de l’eau bouillante sur les plantes (en général, 40 g de plantes pour 1 litre d’eau *) et laisser infuser 5 à 10 mn avant de filtrer.

  • Décoction (racines, écorces)

Mettre les plantes dans l’eau (en général, 40 g de plantes pour 1 litre d’eau *), faire bouillir 10 mn et laisser reposer 10/15 mn avant de filtrer.

  • Macération

Maintenir pendant un certain temps (de 12 h à plusieurs semaines) des plantes dans du vin, de l’alcool ou de l’huile.

  • Teinture mère

Il s’agit d’une préparation liquide qui résulte de l’action dissolvante d’une solution alcoolique sur des plantes fraîches aux vertus médicinales. La posologie est en général de 50 à 100 gouttes par jour *.

  • Macérât glycériné

Le macérât est fait à partir de bourgeons de plantes. C’est une macération à partir d’eau, d’alcool et de glycérine. Il existe le macérât mère (utilisation directe du macérat, en général 5 à 15 gouttes par jour) et le macérât dilué D1 de type homéopathique (en général 50 à 150 gouttes par jour *).

  • EPS ou extrait fluides de plantes fraîches standardisées

Extraits fluides glycérinés respectant l’intégrité des plantes fraîches qui restituent l’intégralité des principes actifs des plantes. Il s’agit d’une préparation sous forme liquide, sans sucre et sans alcool. La posologie est généralement de 1 cuillère à café par jour *.

* Posologie pour l’adulte.

En savoir plus sur les consultations personnalisées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s