e-santé naturelle

Capital santé sous influence naturelle

Alimentation

Alimentation santé : Vitalité assurée !

De nos jours, le corps médical dans son ensemble, reconnaît l’importance d’une alimentation saine et cohérente pour le maintien de la santé.

  • Se réconcilier avec la nourriture : Désordres alimentaires

Trop manger en période de stress, se restreindre pour mincir, bannir exagérément certains aliments ; les excès alimentaires trahissent toujours des angoisse. C’est donc en rééquilibrant sa balance émotionnelle que l’on parvient à bien se nourrir et avec un plaisir sincère. Les désordres alimentaires épisodiques ou chroniques, qu’ils soient fondés ou non sur un régime, reflètent un mal être : la bouche avale ou refuse la nourriture au lieu d’émettre des mots. Mais cette manière de combler ses frustrations, peurs ou autres colères peut hélas prendre trop de place au quotidien, au point de générer des troubles physiques, psychologiques ou relationnels…

  • Produits sains : Bien remplir son panier

Des aliments sont vantés à l’aide d’arguments plus ou moins scientifiques (allégés, enrichis, santé…) afin de renforcer le sentiment de sécurité. Ces différentes tentations ne doivent pas nous faire oublier la composante fonctionnelle de l’aliment, c’est à dire sa composition. Il ne faut pas éluder une lecture scrupuleuse des étiquettes. La constitution de repas équilibrés demande avant tout de comprendre ce que l’on mange.

  • Cuisine harmonieuse

Comment concilier gastronomie, santé, ligne et plaisir au quotidien ? Un soupçon de théorie, quelques bases, une pincée de produits indispensables en cuisine, et vous pourrez équilibrer vous même vos repas, en fonction de vos habitudes et de vos goûts. Apprenez à confectionner une cuisine saine, à devenir autonome, à appréhendez l’équilibre alimentaire…

Bonnes et mauvaises graisses : faire la part des choses

  • Equilibre alimentaire : Alimentation santé

Obtenir une bonne santé physique au moyen d’une alimentation saine n’est pas une préoccupation récente, même si elle est très à la mode aujourd’hui. Dès le Moyen Age, les aliments et les boissons étaient considérés pour leurs vertus médicinales spécifiques et participaient aux prescriptions médicales.

Que pouvons nous penser du régime alimentaire français actuel et de sa répercussion sur la santé des individus ? En nutrition, l’alimentation saine correspond aux notions d’équilibre, de diversité, de variété, et aussi de modération et de plaisir. L’équilibre est obtenu par la consommation harmonieuse des différentes catégories alimentaires : des céréales, des fruits et des légumes et des sources de protéines. Les régimes les plus sains sont les plus diversifiés. Le concept du « paradoxe français » est en accord avec cette évidence puisque la santé des français est plutot meilleure que dans les autres pays où l’abondance et la vérité de l’offre alimentaire sont comparables.

Manger équilibré, c’est manger varié, c’est à dire de tout, en quantité suffisante et raisonnable.

La majorité des aliments sont formés de macronutriments et de micronutriments ; on parle alors d’alimentation « santé ». La plupart des aliments, étant de structure composée, vont assurer à l’organisme un apport nutritionnel. Notons qu’il n’existe pas d’aliment idéal qui renfermerait dans sa composition tout ce qui est nécessaire en juste proportion ; exclure certaines catégories d’aliments de sa nourriture est donc toujours sources de déséquilibres. Il convient donc de garder la notion du « bien manger » et de ne pas seulement chercher à se nourrir.

  • Plaisir gustatif

Dès la naissance, l’alimentation est une source de plaisir : nous avons tous en mémoire le visage d’une nouveau-né épanoui après sa tétée. Le plaisir alimentaire est l’une des composante du plaisir chez l’être humain. En France, le plaisir alimentaire est associé à la nourriture mais aussi aux autres délices de la tables telles que le choix d’un bon vin ou une conversation agréable et ludique, qui vont subtilement s’associer. Mais le plaisir alimentaire dépend aussi de qualités symboliques, et les aliments sont souvent parés de vertus caractéristiques du lien de l’alimentation au plaisir. Différents courants de pensée ont pris position par rapport à ce vécu personnel : les philosophes du corps s’opposent aux philosophes de l’esprit, les premiers pensant que la recherche de la jouissance est légitime chez l’homme, et les seconds la bannissant au nom de l’élévation de l’esprit asservi par le corps et ses besoins. Tiraillé entre ces deux courants de pensée, il est alors souvent difficile de trouver sa place, de définir une position modérée, fruit d’une décision personnelle, et de légitimer son choix.

Le plaisir alimentaire est à votre portée, sachez l’apprécier à sa juste mesure et faites-en un bon moment de votre vie.

 

Nota : ce blog n’a pour vocation que l’information et l’échange. Il ne s’agit en aucun cas de proposer des traitements ni d’établir des diagnostics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s